La croix continuera de briller

4 juin, 2019

Élément bien connu du paysage winnipégois, notamment la nuit lorsqu’elle est éclairée de rouge, la croix qui surplombe l’Hôpital Saint-Boniface a retrouvé une jeunesse cet hiver.

En effet, une nouvelle croix a été érigée puis bénie par l’Archevêque de Saint-Boniface, Mgr Albert LeGatt, le 11 février 2019.

« Le 11 février est la Journée mondiale des malades, explique la directrice, Affaires générales et communications de l’Hôpital Saint-Boniface, Micheline St-Hilaire. C’était donc le moment parfait pour bénir notre nouvelle croix. »

Martine Bouchard, présidente-directrice générale de l’Hôpital Saint-Boniface, renchérit : « La croix sur le toit de l’Hôpital a toujours symbolisé l’héritage d’amour, de compassion et de soins de guérison des Sœurs Grises envers les malades et tous ceux qui étaient dans le besoin, quel qu’il soit.

« Alors que les Sœurs Grises célèbrent 175 ans de présence au Manitoba en 2019, quelle façon inspirante de marquer cet anniversaire! »

Les Sœurs Grises ont fondé l’Hôpital Saint-Boniface en 1872, sur la rive de la rivière Rouge, à l’emplacement de l’actuel hôpital. Comptant alors quatre lits, c’était le premier hôpital autonome de Saint-Boniface. Avant cela, les sœurs accueillaient les malades chez elles dans leur couvent, devenu aujourd’hui le Musée de Saint-Boniface.

Pour sa part, la croix surplombant l’Hôpital Saint-Boniface a été ajoutée sur le toit en 1954. « Cette nouvelle croix remplace la croix originale de 1954, qui était devenue trop abîmée, précise Micheline St-Hilaire. La vieille croix avait été descendue en novembre 2018. »

Rétro-éclairée par des lumières LED rouges, la croix mesure 5,2 mètres de hauteur et 2,7 mètres de largeur.

Sa bénédiction par Mgr Albert LeGatt, le 11 février, a été retransmise en direct dans la chapelle de l’Hôpital, où une soixantaine de personnes s’étaient réunies pour l’évènement.

« Nous sommes très reconnaissants envers le Fonds de la Corporation catholique de la santé du Manitoba (CCSM) à la Fondation de l’Hôpital Saint-Boniface, qui a permis de financer le remplacement de la symbolique croix », termine Martine Bouchard.

Archives

Derniers postes

Cliquez « Lire plus » pour voir
le contenu en français


Members of our board and staff are gathered today to learn about reconciliation in a day facilitated by Indigenous Health (WRHA). One of the striking images we've seen is this tree illustrating the roots and the impacts of racism and discrimination on a patient's experience - the Determinants of Health. We're thankful to be able to spend this time together and to be able to discuss how we can more actively engage in reconciliation.
//
Les membres de notre conseil d'administration et notre personnel sont réunis aujourd'hui pour en apprendre davantage sur la réconciliation en une journée facilitée par Indigenous Health (WRHA). L'une des images frappantes que nous avons vues est cet arbre illustrant les racines et les impacts du racisme et de la discrimination sur l'expérience d'un patient - les déterminants de la santé. Nous sommes reconnaissants de pouvoir passer ce temps ensemble et de pouvoir discuter de la manière dont nous pouvons nous engager plus activement dans la réconciliation.
... Lire plusVoir moins

Voir sur Facebook